La fin de l’année arrive, et on entend déjà le soupir de soulagement des élèves.

Cette année, bien particulière par la situation sanitaire, a été difficile pour vos enfants car leur année a été coupée par des périodes de cours en distanciel.

Résultat, le ‘redoutable’ bilan du 3e trimestre arrive, et vous allez pouvoir faire le point autant sur le trimestre mais également sur l’année.

Mais va-t-on au collège et au lycée, pour avoir des notes ? ou pour maitriser des savoirs ?
La deuxième réponse est censée être la bonne, mais malheureusement dans notre système éducatif, les notes prennent beaucoup trop d’importance.

Ainsi, il est naturel de se dire “les notes sont finies, on arrête les cours de soutien“.

Erreur !

Si des difficultés persistent, elles vont générer des angoisses dès la rentrée. Et vous le savez, un cerveau angoissé ne fonctionne pas à 100%.

Faites un bilan avec votre enseignant Réussite®, avant d’arrêter les cours, juste après le conseil de classe.

Le bilan permettra de revoir la progression durant l’année, les acquis et les non-acquis de connaissances.

Au contraire, profitons-en !

Rajoutez quelques cours de soutien, après l’arrêt des notes voire des cours, fin juin ou début juillet. Cela permettra de reprendre les plus grosses difficultés persistantes. Votre enfant bénéficiera de cours dans une atmosphère détendue (pas de notes, pas de programme à suivre, pas de fatigue des transports). Les souvenirs étant encore “chauds”, il sera d’autant plus facile de remédier aux problèmes.

L’année se terminera sur une note positive et laissera un souvenir plus agréable à votre enfant !

Préparer l’année suivante avec les stages d’été

Réussite® propose des stages de révisions durant l’été. Ces stages de pré-rentrée vont préparer les élèves à s’organiser, afin d’être prêts et opérationnels dès la rentrée.

En parallèle, nous conseillons de reprendre les cours avec votre professeur de soutien à la mi-août, afin de se remettre le bain et préparer la nouvelle année.

Dans beaucoup de matières, des chapitres de l’année précédente sont revus et approfondis. Par conséquent, si ces notions précédentes ne sont pas déjà acquises, il sera difficile de continuer sur de nouveautés.

Le stage de prérentrée

Le stage de prérentrée n’est pas un stage de remise à niveau (ce qui est fait soit en stage « Finir en beauté », soit en stage d’été).

Comme en sport, après 2 mois d’arrêt, vous n’allez pas chercher à vous remettre au même niveau qu’au moment de votre arrêt ! Vous allez plutôt chercher à reprendre de bonnes habitudes, à adapter votre rythme de vie, à réveiller votre corps.

Pour l’école, c’est la même idée ! Le stage de pré-rentrée que nous avons développé se déroule de 10h à 12h durant une semaine, fin aout.

Ainsi, les élèves vont avoir une transition douce entre les vacances et l’école (ils ont besoin de se lever pour venir au stage, mais pas aux aurores !). Et ils gardent leurs après-midis libres.

Durant le stage, des matières transversales comme le français et les mathématiques seront revues, mais surtout, les précepteurs apporteront des méthodes de travail, des aides à l’organisation et autres astuces. Ainsi, les enfants démarrent l’année scolaire opérationnels à 100% !

Cela évite le retard pris en début d’année, qui est souvent la cause de difficultés plus importantes en janvier.

L’ambiance est détendue et bienveillante, les élèves sont également motivés à s’entraider !